Dans cette série d'articles nous allons présenter des pilotes avec lesquels nous entretenons une relation spéciale. Vous pourrez ainsi faire connaissance avec ceux-ci. C'est aujourd'hui au tour de Benoit Outters!

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

BO : J'ai 29 ans, j'ai grandi dans l'arrière pays-niçois, une région que je ne quitterais pour rien au monde ! Aujourd'hui je suis pompier professionnel à Nice, un métier qui en plus d'être une passion me permet d'avoir un peu de temps libre pour voler et m'entraîner.

Quand et comment as-tu appris le parapente ?

BO : Le parapente m'a toujours fasciné, mais j'ai d'abord pensé que c'était réservé à une ''elite''. C'est en 2013 que j'ai eu le déclic. Un pote m'appelle un soir (Tom REMI, il était avec moi sur la X-Alps 2019). Il me raconte son vol, un de ses premiers cross un vol de presque 100km ! Il est 23h et il marche encore en montagne après avoir posé en altitude. C'est à ce moment-là j'ai pris conscience des possibilités que nous offre le parapente. Une semaine plus tard j'étais lancé, j'ai même acheté mon matos avant de commencer un stage !
Jean Vincent Ducrocq m'a formé sur le site de St-Vallier et rapidement je me suis mis à crosser.

Quelle est ta pratique du parapente ?

BO : Le cross reste la discipline ultime pour moi en parapente, survoler les plus beaux massifs des Alpes en toute liberté, c'est dingue le plaisir que cela procure !

As-tu un souvenir marquant de vol à nous partager ?

BO : Il y a en beaucoup mais mon dernier vol jusqu'à Monaco sur la X-Alps 2017 reste le plus marquant. Après une course aussi difficile (plus de 200km à pied les dernières 48h! ), se retrouver en terrain connu et profiter d'un dernier gilde jusqu'à l'arrivée c'était magique.

Quels sont tes projets à venir (parapente et hors parapente) ?

BO : En ce moment je retape une maison, c'est beaucoup de boulot mais j'apprends à faire plein de nouvelles choses, c'est plutôt gratifiant de faire les choses soi-même.
En parapente j'espère pouvoir m'aligner au départ de la prochaine X-Alps, c'est vraiment une course hors norme mais qui demande pas mal de préparatifs. Sinon pour cet été peut être un vol bivouac en biplace (avec ma femme) à la cool dans les Alpes.